Obtenir rapidement des informations sur un serveur Windows grâce à Sysinternals BgInfo

Quelle plus grande plaie que de se connecter sur un serveur et de devoir naviguer dans les différents menus et options pour obtenir des informations sur la configuration de la machine ? Grâce à Sysinternals BgInfo, vous pouvez éviter cela et instantanément récupérer des informations pertinentes et actualisées du serveur à l’ouverture de session. C’est d’autant plus utile que lorsque vous vous connecterez à une machine en période de crise, vous serez immédiatement informé de quelques informations réseau ou disque (par exemple) capitales dans les opérations de débuggage.

Concernant les performances, aucune crainte car BgInfo écrit les informations qu’il récupère à l’ouverture de session dans un fichier Bitmap puis quitte. De fait il ne consomme aucune ressource ni n’interagit négativement avec d’autres applications. En revanche, vous aurez bien une information actualisée à chaque démarrage ou ouverture de session. On pourrait aussi imaginer lancer l’utilitaire à intervalle régulier par tâche planifiée afin de rafraîchir périodiquement les informations…

Installation et configuration

Partons du postulat que vous aller copier l’exécutable du produit dans C:Program FilesBginfo. Double-cliquez sur l’exe puis configurez les remontées d’informations en utilisant par exemple les champs ci-dessous (j’ai été obligé de mettre des crochets pour copier/coller le code…)

Démarrage :	        [Boot Time]

Nom d'hôte :	        [Host Name]
Nom d'utilisateur :	[User Name]

Adresse IP :	        [IP Address]
Passerelle :	        [Default Gateway]
Masque :	        [Subnet Mask]
Serveur DNS :	        [DNS Server]
Domaine :	        [Logon Domain]

Carte réseau :	        [Network Card]
Vitesse :	        [Network Speed]
Type :	                [Network Type]

Version d'OS :	        [OS Version]
CPU :	                [CPU]
Mémoire :	        [Memory]
Version d'IE :	        [IE Version]
Volumes :	        [Volumes]
Espace disque libre :	[Free Space]

Voici une illustration de l’interface de configuration :

Sauvegardez ensuite vos modifications dans le même répertoire. A présent vous devez être en possession du fichier exécutable (.exe) et du fichier de configuration (.bgi). Ne reste plus qu’à créer un raccourci du .bgi dans le répertoire Démarrage de votre serveur. Vous penserez simplement à ajouter l’option /timer:0 dans la Cible, qui permet de mettre à jour les informations de façon transparente, c’est à dire sans lancer de boîte de dialogue utilisateur. Pour tout autre argument personnalisé à votre infrastructure, je vous renvoie au site de l’éditeur.

"C:Program FilesBginfoBginfo.exe" "C:Program FilesBginfobginfo.bgi" /timer:0

Voici une illustration de la modification :

Pour finir, je vais vous parler d’une utilisation pas forcément évidente à repérer au premier coup d’oeil mais qui vaut pourtant largement le détour. Avez-vous remarqué qu’il est possible de suivre n’importe quelle version de fichier, une variable d’environnement, une valeur du registre, une requête WMI, etc ?

Lorsque vous observez les champs définis dans votre remontée d’informations, il y a un bouton Custom qui permet d’ajouter autant de vérifications personnalisées que souhaité. J’ai illustré l’exemple par une remontée de la version courante des VMware Tools.

Une fois la valeur personnalisée créé, vous aurez un nouveau champ que vous pourrez dès lors ajouter à votre espace de remontées, à la manière d’un champ prédéfini.

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :